Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Corrida...traditions ? multirisques ? et souffrances ?...

par Les hirondelles 9 Janvier 2011, 23:00 Monde

800px-Matador  

Fichier:Edouard Manet 073.jpg

La mort proposée en spectacle ...souffrances infligées...

 On commence par 2 vidéos:

Les pro...

Les amateurs

 

  La corrida (mot espagnol, de correr : « courir ») est une forme de course de taureaux consistant en un combat à l'issue duquel le taureau est mis à mort. Elle est pratiquée essentiellement en Espagne, au Portugal, dans le Midi de la France, dans certains États d'Amérique latine (Mexique, Pérou, Colombie, Venezuela, Équateur et Bolivie).


Fichier:Encierro Sanse Estafeta.jpg

   la « corrida » désigne de nos jours la course de taureaux telle qu'elle se pratique principalement en Espagne, au Portugal, en France et dans certains pays d'Amérique latine. Cependant, avant d'exister sous leur forme actuelle, les courses de taureaux ont connu en Espagne une longue histoire étalée sur de nombreux siècles.
Fichier:Bull killed with a dagger (France).jpg

La corrida est considérée par beaucoup de ses détracteurs comme un spectacle barbare et cruel à l'origine d'une grande souffrance chez l'animal, au cours des différentes phases de la corrida : le tercio de pique, tout d'abord, puis le tercio de banderilles, et enfin le tercio de mise à mort.

Souffrances

Lors de l'estocade, l'épée, selon l'étude réalisée (342 taureaux tués au cours de 57 corridas), touche le plus souvent les cordons nerveux proches de la moelle épinière, entraînant une intense difficulté respiratoire chez l'animal121. Le degré de souffrance exact ressenti par le taureau fait cependant débat.

Le risque pour les chevaux...

Le risque pour les toreros...

Problématique liée aux enfants...

 

Les mentalités ont changé à l'égard de la corrida, accompagnant les critiques qui lui sont adressées. En Espagne comme en France, les opinions publiques se sont désormais très majoritairement détournées de la corrida, quelle que soit la région considérée dans le cas de la France...

Changements politiques

« Ce n'est pas la première fois que l'opinion - ou ceux qui se chargent de parler pour elle - réclame l'interdiction des courses de taureaux. La campagne telle que nous la voyons se développer aujourd'hui paraît plus violente qu'à l'accoutumée. Elle dispose d'infiniment plus de moyens. Faut-il s'en alarmer? Si l'offensive devait aboutir, nos démocraties occidentales, au nombre desquelles l'Espagne compte, ne feraient que suivre une décision peu éclairée de la papauté au Moyen Âge108. »
(En 1986, Christian Dedet)

Fichier:Zezenketarik ez!.jpg
 (Manifestation contre la corrida à Bilbao, en août 2009.)

Jusqu'à la fin du xixe siècle, la loi du 2 juillet 1850 condamnant les sévices aux animaux, dite Loi Grammont, disposait de diverses interprétations quant à son application aux courses de taureaux...

Les lois interdisant la corrida n'ont été efficaces que dans les régions du monde où le spectacle taurin ne comptait pas beaucoup d'aficionados comme le Nord de la France105. Elles ont été également respectées dans certains pays d'Amérique latine, où, pour des raisons politiques, les citoyens voulaient se démarquer de l'occupant espagnol : Cuba, Chili, Uruguay, Argentine106. En revanche, elles n'ont eu aucun effet au Venezuela107 malgré une interdiction de 1894.

Au Portugal, la mise à mort en public est interdite en pratique depuis le milieu du xviiie siècle, et a été formellement et définitivement interdite par une loi de 1928, sous le régime du dictateur Salazar. Malgré l'interdiction, elle a continué d'être pratiquée dans quelques communes, notamment à Barrancos, village de l'Alentejo proche de la frontière espagnole. Une loi de 2000 a autorisé les mises à mort en public dans les communes dans lesquelles elles continuaient d'être pratiquées.

En Espagne, en 2010, le Parlement de Catalogne a adopté, le 28 juillet 2010, par 68 voix pour, 55 contre et 9 abstentions, une disposition interdisant la corrida qui devrait prendre effet en janvier 2012128, à la suite d'une initiative populaire129. En octobre 2010, le Parti populaire a cependant annoncé son intention de présenter devant le Tribunal constitutionnel un recours contre le vote de la Catalogne, pour inconstitutionnalité130.

En France, le « Groupe d'études sur la protection des animaux »131, dirigé par Geneviève Gaillard (PS) et Muriel Marland-Militello (UMP), a élaboré une proposition de loi, enregistrée le 13 juillet 2010, « visant à punir les sévices graves envers les animaux domestiques, apprivoisés, ou tenus en captivité, sans exception ». Cette proposition fait suite à l'échec de deux précédentes tentatives, en 2004 et en 2007. Le nouveau texte prévoit de supprimer l'exception dont bénéficient aujourd'hui la corrida et les combats de coq dans certaines régions, au nom d'une « tradition locale ininterrompue ».

Source de Wikipédia:

   Histoire de la corrida

  Opposition à la corrida

Les musiques de corrida


ANTI CORRIDA (chanson de cabrel)
envoyé par KYFRAN74. - L'info video en direct.

 

 

commentaires

Haut de page