Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Festival traditionnel Gion au Japon - Kyoto

par Les hirondelles 15 Août 2010, 22:25 Tourcoing

1

Le festival Gion se tient chaque année à Hakata, au Japon. Selon la légende, un prêtre bouddhiste, porté sur les épaules de la population locale, a arrosé de l’eau purifiée autour de la ville pour tenter de dissiper une épidémie.

Familièrement appelé Gion-san, le festival Gion Matsuri est peut-être le festival le plus connu du Japon. Il a lieu tous les ans autour du sanctuaire Yasaka-jinja et met en scène le grandiose spectacle d'une trentaine de chars, appelésyamaboko, paradant dans les rues de Kyoto le 17 juillet. On dit que ce festival a eu lieu pour la première fois il y a 1 100 ans. Les chars défilaient alors dans la ville pour apaiser la divinité des fléaux et des maladies.

2

Ces chars à deux étages mesurent environ 6 mètres de haut et sont surmontés d'un long mât en forme de lance. Ils sont ornés des plus beaux tissus brodés ou teints, ainsi que de sculptures, témoignage d'un riche artisanat d'art. Pour cela, on les décrit parfois comme des "musées d'art ambulants". Au cours du défilé, des enfants maquillés et habillés à l'ancienne, ainsi que des musiciens jouant de la flûte, des tambours et des carillons sont installés au niveau supérieur du char. Quelques places payantes sont disponibles pour assister confortablement au défilé, mais il faut s'y prendre très en avance en réservant auprès de l'Association touristique de la ville de Kyoto (http://www.kyokanko.or.jp).

3

D'autre part, entre le 14 et le 16 juillet se déroule chaque nuit le festival Yoiyama. Les chars sont exposés dans la ville, abondamment illuminés, et une musique festive connue sous le nom de Gion-bayashi s'élève dans quasiment toutes les rues. Ces soirs-là, les gens se promènent et visitent chaque yamaboko où ils peuvent acheter desomamori (porte-bonheurs) faits de feuilles de bambou nain sasa pour éloigner les mauvais esprits. Durant ce festival Yoiyama, les habitants ouvrent leur portes au public pour montrer leurs plus beaux objets d'art. Cette coutume est également appelée Byobu Matsuru ou le festival du paravent. Il s'agit là d'une chance unique de pénétrer et d'admirer les maisons traditionnelle de Kyoto. Toutefois, merci de vous souvenir que ce n'est pas une visite à un musée d'art et de bien vouloir respecter les convenances lorsque vous visitez les maisons de ces simples citoyens.

4$

 

5

6

7

8

9

 

10

11

12

 

13

 

commentaires

Haut de page