Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le débat: Des manifestations «contre le racisme d'Etat»

par Les hirondelles 6 Septembre 2010, 12:41 Actualité

Ce sont entre 77.300 (Intérieur) et 100.000 personnes (organisateurs) qui ont protesté aujourd'hui dans 130 villes de France contre la politique sécuritaire menée par le président de la République. A Paris, entre 12.000 et 50.000 personnes ont ainsi défilé contre la xénophobie et ''la politique du pilori''.

   Ce sont entre 77.300 (Intérieur) et 100.000 personnes (organisateurs) qui ont protesté aujourd'hui dans 130 villes de France contre la politique sécuritaire menée par le président de la République. A Paris, entre 12.000 et 50.000 personnes ont ainsi défilé contre la xénophobie et "la politique du pilori". Reuters

Quelque 1.000 personnes selon la police, 3.000 selon les organisateurs, ont défilé samedi dans les rues de Toulouse ''contre le racisme d'Etat'' et ''la façon dont sont stigmatisés les étrangers et les populations défavorisées''. Les manifestants, dont de nombreux représentants de partis politiques de gauche, ont repris des slogans tels que ''Stoppons la répression, non pas ça en notre nom'', ou ''Auvergnat, Maghrébins, nous sommes citoyens''.

  Quelque 1.000 personnes selon la police, 3.000 selon les organisateurs, ont défilé samedi dans les rues de Toulouse "contre le racisme d'Etat" et "la façon dont sont stigmatisés les étrangers et les populations défavorisées". Les manifestants, dont de nombreux représentants de partis politiques de gauche, ont repris des slogans tels que "Stoppons la répression, non pas ça en notre nom", ou "Auvergnat, Maghrébins, nous sommes citoyens". AFP

...

Des milliers de personnes se sont retrouvées dans différentes villes de France et devant les ambassades de grandes capitales européennes pour dénoncer la politique d'expulsions des roms menée par le gouvernement français.( En image: Le Figaro )

 Réflexions:

-Pourquoi "racisme" ? Pourquoi utiliser cet horrible mot ? De quelle "race" sont les Roms ? Blanche, à moins que je ne soies daltonien.

-C'est quoi le racisme? si la majorité des personnes condamnées ont la même nationalité (même origine) qu'est ce qu'on peut faire? il faut donner un définition de racisme.

 

-Majorité de français contre cette politique indigne ? je ne crois pas. Et que proposez vous pour ce peuple alors si ils restent sur notre territoire ?

 

-En voyant cette photo, on peut s'imaginer la France dans 10 ans. Quel niveau de décadence ! Mais l'histoire a montré qu'elle a horreur du vide, alors qui sera notre Jeanne d'Arc ?

-Quelques milliers, voire quelques dizaines de milliers, de manifestants dans la rue ne constituent pas en démocratie une majorité. L'intoxication a des limites et les belles (ou moins belles) âmes n'ont pas forcèment raison.

-Pourquoi ne pas donner une famille à loger chez chaque manifestants ? Quand aux artistes ils feraient mieux de se taire, car ils ont tous de l'argent placés dans les paradis fiscaux, alors pourquoi ne pas les taxer au maximum pour payer les frais que nous coutent toutes ces personnes

 

-Qui paient aujourd'hui toutes ces personnes qui arrivent chez nous ? C'est la question que je me pose ! D'autre part, je propose aux personnes qui protègent l'ensemble des races, de recevoir chez elles ces personnes puisqu'elles les soutiennent en masse... Je suis pour l'amour entre les personnes mais je suis contre les inégalités en France. Certains Français n'ont même pas droit à ce que ces étrangers qui manifestent pour dire que l'état est raciste... Quelle honte d'avoir accueilli tous ces gens. Je pense que beaucoup de gens voteront l'extrême droite car ils commencent à en avoir marre... Et ils ne sont pas racistes mais ces débordements commencent à leur porter sur le système.

 

-Vous êtes des millions à vouloir des Roms chez vous? Publiez vos adresses alors pour indiquer les Roms où manger, se loger et où adresser les factures de leurs traitement médicaux.

 

-Pas de papier = pas le droit de rester en France = expulsion sine die. si on le faisait savoir, l'immigration clandestine s'arrêterait nette!

 

-La France est le deuxième pays au monde à accueillir des immigrés et l'un des plus généreux en aides sociales. C'est le premier pays européens en terme de régularisation ( 108.000 / an ) où est le racisme d'état que la gauche décrit tant ??? un pays qui est raciste, c'est un pays qui ne veut pas d'immigrés sur son sol et qui ne veut pas non plus de régularisation et de mélange de population .... La France est de très loin la moins raciste de tous les pays, bien au contraire, on peut difficilement faire moins accueillant et généreux en aides !

 

-Houlala, mon dieu, l'apocalypse ! "hors des frontières les conséquences en termes d'image sont terribles. Les conséquences économiques et politiques suivront" Vous plaisantez ? L'image de la France est ternie par bien d 'autres choses. C'est bien simple, en Chine, on donne des consignes spéciales au voyageurs qui se rendent en France à propos des agressions. Et les émeutes, pillages passent sur toutes les télés du monde. Les grèves aussi font notre célébrité. Donc cessez de jouer sur les peurs et écoutez un peu les autres pays.
 
-Bien sûr que ce n'est pas à la France d'intervenir dans les affaires de la Roumanie ! Que dirait-on si on le faisait ? Néocolonialiste ? Évidemment, il y a toujours une fange de la population dégoulinante de bons sentiments qui ne voient pas plus loin que leur petit nez. C’est une affaire de Droits de l’Homme en Roumanie. Alors qu’ils aillent manifester chez les Roumains !!!!
-je n'ai jamais entendu l'ONU critiquer les USA pour l'expulsion des Mexicains
 
-Ils manifestent en faveur de quoi exactement?! En faveur des occupations (sans autorisation) des terrains?! Ils manifestent contre quoi exactement?! Contre les expulsions (dictées par la Justice propre d'un ETAT de DROIT)?!
 
-"Liberté, Egalité, Fraternité...", il ne peut y avoir d'égalité sans légalité. C'est quand même pas compliqué à comprendre. Le risque majeur de ce pseudo concept humaniste, c'est à dire accueillir n'importe qui sur le territoire avec les mêmes droits que les "légaux" ne peut mener qu'au chaos et saper les fondements de la société française avec entre autre d'ailleurs la montée des extrêmes.
 
-Je compatis à toutes les souffrances humaines mais la France n'a pas vocation à accueillir toutes les misères du monde et sa générosité ne se fait que sur le dos des travailleurs et comme les sommes disponibles ne peuvent être dépensées qu'une seule fois, force est de bien choisir. Beaucoup de personnalités du monde des arts, du spectacle et du monde politique s'offusquent des décisions prises mais combien d'entre elles seraient prêtes à partager leurs propres gâteaux ou logement ou autres. Combien d'entre elles sont intègres vis à vis du fisc et de la nation. Combien ont migré vers de cieux moins imposés? Que penser du "ROM" qui vient en France, non pour travailler mais pour organiser une mendicité ou des vols car ceci rapporte plus que de travailler au Pays. Est-ce le rôle de la France de soutenir de telles actions? La drogue fait aussi partie de la panoplie développées par beaucoup d'immigrés qui, couverts par la sécu, touchant le RMI ou l'allocation de femme seule plus des allocs diverses s'adonnent au travail au noir ou au trafic de la drogue. Nous avons, face à nous, beaucoup d'interrogations qui méritent vigilances et sanctions. Quant à rapprocher ces reconduites aux "transports vers des camps de concentration entre 1940 et 1944, cela ressort de la pure mauvaise foi.
....

Réactions à l'article...Voir 700 réactions (figaro le 6/9/2010)

Rapel:

Critiquée par l'ONU, la France dit respecter "scrupuleusement" les lois
La France "respecte scrupuleusement la législation européenne" et "ses engagements internationaux" concernant les Roms, a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères, en réponse à un appel de l'ONU à "éviter" les expulsions collectives. "Sur la question des Roms, la France respecte scrupuleusement la législation européenne ainsi que ses engagements internationaux en matière de droits de l'homme", a affirmé Bernard Valero, le porte-parole du ministère dans un communiqué.

Reconnaissant que les Roms roumains ou bulgares jouissent, en tant que citoyens de l'Union européenne, "de la liberté de circulation et du droit au séjour sur le territoire des États membres", il rappelle que cela ne leur offre pas "un droit inconditionnel au séjour". Il précise que le maintien du séjour est conditionné par "le respect de l'ordre public" et "des ressources suffisantes" et que "l'appréciation de ces éléments résulte d'un examen particulier de chaque situation individuelle".

Alors que la France a expulsé plus d'un millier de Roms depuis la fin juillet, Bernard Valero souligne que ces départs se sont accompagnés d'une "aide spécifique" (300 euros par adulte, plus 100 euros par enfant). Il souligne que "les autorités françaises et roumaines ont commencé à mettre en place une coopération bilatérale relative à l'insertion sociale de ces populations dans leur pays d'origine et à la lutte contre la délinquance et les trafics d'êtres humains".
Le Point.fr
 
Réflexion:
   Les Roms ont certes le droit de circuler comme tout citoyen de l'UE, mais pas de s'installer sans travail, et d'occuper illégalement des sites qui se transforment en bidonvilles chroniques. L'ONU peut bien toujours clamer au scandale. Que font les Britanniques quand ils renvoient les immigrants clandestins par charters entiers ? Sont - ils réprimandés par la Commission européenne ? Par l'ONU ? Pour intégrer, encore faudrait - il pouvoir le faire. La Roumanie est vidée de ses ressortissants. N'y - a - t - il pas là un problème majeur en Roumanie à régler par la Commission européenne plutôt que de taxer les Français de xénophobes ? La France n'a pas vocation à être la terre d'accueil de tous les miséreux qui sont laissés pour compte dans leur propre pays. On ne s'attaque pas aux véritables questions : la pauvreté, la corruption, le rejet des Roms roumains en Roumanie, sont parmi les questions primordiales à régler avant d'accuser les autres pays de racisme. Il faut que les peuples nomades qui veulent au final être des sédentaires respectent les lois et se plient à des règles d'accueil. Ce n'est pas être raciste que de réaffirmer ces points.
 
 

commentaires

Haut de page