Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le feu gagne l'Extrême-Orient russe

par Les hirondelles 9 Août 2010, 22:53 VidéoReportage

 

Clip 201 août 2010, 07:15Les incendies de forêt qui ont déjà tué 28 personnes en Russie ont désormais gagné la région de l'Extrême-Orient. Ils ravagent près de 100'000 hectares de taïga.

Clip

«On n'a vu ni camion, ni avion, ni hélicoptère ! C'est un miracle si nous sommes en vie ! Et c'est maintenant que vous arrivez !», hurle Irina, échevelée, en voyant s'approcher la porte-parole locale du ministère des Situations d'urgence, ministère de tutelle des pompiers russes. «Vous ne comprenez pas l'ampleur de la catastrophe, se défend Olga Izbekova, la jeune femme du ministère. Il fallait avant tout évacuer les colonies de vacances, les hôpitaux. On n'a jamais vécu un tel drame !» «C'est une honte ! Vous feriez mieux de nous dire tout de suite qu'il n'y a pas de pompiers en Russie ! On vous paie pourquoi ?», crie encore l'habitante, en état de choc.

Blessée, la fonctionnaire bat en retraite. À l'écart, elle confie : «Je comprends la colère de cette femme, mais je refuse qu'on insulte ainsi les pompiers, qui sauvent des vies pour un salaire de misère (un pompier russe gagne entre 350 et 500 euros par mois, NDLR). On a fait tout ce qu'on a pu. Un de nos gars y a laissé sa vie.»

EN IMAGES - Des dizaines de milliers d'hommes, appuyés par des avions et l'armée, tentent dimanche de contenir les incendies de forêt. Les incendies ont fait 34 morts et ont détruit 77 villes et villages.

Pour éviter de nouveaux départs de feu et de nouvelles victimes, le vice-Premier ministre Viktor Zoubkov demande aux autorités d'empêcher les vacanciers de se rendre en forêt et d'y organiser des barbecues.



Pour éviter de nouveaux départs de feu et de nouvelles victimes, le vice-Premier ministre Viktor Zoubkov demande aux autorités d'empêcher les vacanciers de se rendre en forêt et d'y organiser des barbecues. Reuters
La chaîne de télévision Pervyi Kanal a montré des villages totalement dévastés, le feu n'ayant laissé des isbas, ces maisons de rondins traditionnelles en Russie, que les restes noircis du poêle en brique qui trône au centre de chaque habitation.
La chaîne de télévision Pervyi Kanal a montré des villages totalement dévastés, le feu n'ayant laissé des isbas, ces maisons de rondins traditionnelles en Russie, que les restes noircis du poêle en brique qui trône au centre de chaque habitation. Reuters
La progression du feu est facilitée par la sécheresse et la canicule, qui frappent la partie occidentale de la Russie. Les températures seront encore comprises entre 35 et 42 degrés cette semaine dans le district fédéral central et celui de la Volga. Le pays connaît son été le plus chaud depuis que les mesures météos ont été instaurées, il y a 130 ans.

 

Les habitants ne s'en remettent plus qu'à Dieu pour arrêter les incendies.Comme le patriarche de Moscou Kirill lors d'une cérémonie dans la région voisine de Nijni Novgorod, et beaucoup d'autres croyants dans différentes régions de Russie, une centaine de personnes ont prié pour le "don de la pluie" dimanche à Voronej (photo). La ville a vu un de ses faubourgs détruit par le feu. AFP
 Le président russe Dmitri Medvedev a fait appel à l'armée vendredi pour lutter contre ces sinistres. 240.000 hommes, dont 2.000 militaires et 16.000 pompiers, sont mobilisés. Ils disposent de 25.000 véhicules et 226 avions et hélicoptères. Les incendies ont détruit 77 villes et villages.
Le président russe Dmitri Medvedev a fait appel à l'armée vendredi pour lutter contre ces sinistres. 240.000 hommes, dont 2.000 militaires et 16.000 pompiers, sont mobilisés. Ils disposent de 25.000 véhicules et 226 avions et hélicoptères. Les incendies ont détruit 77 villes et villages. Reuters


Les habitants ne s'en remettent plus qu'à Dieu pour arrêter les incendies.Comme le patriarche de Moscou Kirill lors d'une cérémonie dans la région voisine de Nijni Novgorod, et beaucoup d'autres croyants dans différentes régions de Russie, une centaine de personnes ont prié pour le ''don de la pluie'' dimanche à Voronej (photo). La ville a vu un de ses faubourgs détruit par le feu.

La progression du feu est facilitée par la sécheresse et la canicule, qui frappent la partie occidentale de la Russie. Les températures seront encore comprises entre 35 et 42 degrés cette semaine dans le district fédéral central et celui de la Volga. Le pays connaît son été le plus chaud depuis que les mesures météos ont été instaurées, il y a 130 ans

 

 

Lundi matin, Moscou s'est éveillée dans un épais brouillard gris. La fumée est due aux importants feux de tourbes dans la région bordant la capitale.

Lundi matin, Moscou s'est éveillée dans un épais brouillard gris. La fumée est due aux importants feux de tourbes dans la région bordant la capitale. REUTERS/Alexander Natruskin
FIGARO 9/8/2010
Une vieille femme constate les dégâts en banlieue de Voronej. Dans cette région , à 500 km au sud-ouest de Moscou, cinq personnes sont mortes dans les incendies, 21 ont été hospitalisées et plus de 500 habitants sont sans abri.
Une vieille femme constate les dégâts en banlieue de Voronej. Dans cette région , à 500 km au sud-ouest de Moscou, cinq personnes sont mortes dans les incendies, 21 ont été hospitalisées et plus de 500 habitants sont sans abri. 

 

commentaires

Haut de page