Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Maréchal-ferrant ...« Pas de pied, pas de cheval »

par Les hirondelles 26 Août 2012, 18:48 Vie

 026BastideClairence2aout2012

Un travail très physique...

 051BastideClairence2aout2012

Le maréchal-ferrant est un artisan dont le métier consiste à ferrer les pieds des chevaux et autres équidés et à s'occuper de leur parage. Le ferrage des bovins de trait est aujourd'hui rarement pratiqué. Il existe environ 1600 maréchaux-ferrants en France.

027BastideClairence2aout2012

Métier vieux de plus de 3000 ans, le terme de maréchal provient de l'ancien français Marhskalk qui désignait un domestique qui soignait les chevaux. Le mot maréchal a ensuite pris deux sens différents : celui désignant l'artisan chargé de ferrer les chevaux et l'autre qui désigne l'officier préposé aux soins des chevaux. Le mot maréchal-ferrant a été ensuite créé pour distinguer ces deux métiers.

 032BastideClairence2aout2012

Un maréchal-ferrant peut exercer en tant que salarié ou en tant qu'artisan indépendant. Il gagne généralement bien sa vie mais à condition de ne pas compter ses heures et son effort. Le métier est réputé usant avec le temps à cause de la position inconfortable qu'il impose. Par conséquent, la plupart des maréchaux-ferrants se reconvertissent après une vingtaine d'années de métier.

 

.En France, jusqu'en 1997, aucun diplôme n'était requis pour l'exercice du métier. 

 

« Pas de pied, pas de cheval » : cette expression anglaise traduit le rôle central du maréchal-ferrant. Sans lui, le cheval marcherait à vif. Un vieux métier qui reprend vigueur avec la floraison des centres équestres.

 035BastideClairence2aout2012

Lieu de passage, lieu de rencontre dans le village : la maréchalerie ; c'est là que le maréchal-ferrant exerce son art. Pour le meilleur ami de l'homme, il est celui qui chausse le sabot, mais aussi celui qui s'occupe des dents, soigne les maux ou pratique les saignées.

TSD,La Bastide Clairence,2/8/2012

commentaires

Haut de page