Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Statue "Le Rêve de la Mère "/Projet d'édification de la communauté vietnamienne à Bussy saint Georges (77) d'une statue commémorative en hommage à la France et en souvenir des boat-people VN

par Les hirondelles 11 Juin 2010, 22:38 VietKiêu

 cache 835194012

              PICTURE02

La statue "Le Rêve de la Mère " mérite-t-elle de se trouver à Bussy saint Georges , à 2 pas de Disney ?

  La statue commémorative en Bronze  " Le Rêve de la Mère " est terminée. Nous attendons la préparation du Rond-Point  Place de SaiGon et encore cinq mille euros pour pouvoir terminer le projet que la communauté vietnamienne a contribué.

 Nous avons reçu l’approbation du Cabinet du Préfet de Seine-et-Marne en date du 3 juin 2009  pour l’inscription que nous voulons mettre sur une plaque au pied de la statue :

 

« En hommage à la France, Terre d’asile et Pays des Droits de l’Homme. En mémoire de l’exode des Boat-People vietnamiens qui la remercient pour son  accueil. »

cache 1112753812 

     Nous avons obtenu officiellement la dénomination du rond-point au croisement de l’avenue André Malraux  et le boulevard de Gênets en ROND-POINT de SAIGON à Bussy-saint-Georges. Nous remercions le maire Hugues Rondeau et le conseil municipal qui ont voté à l’unanimité depuis le 03 mars 2008  pour l’attribution de cette place.

-         La statue est livrée à l’entreprise de Fonderie pour le moulage et le coulage du Bronze. Le délai de fabrication est estimé jusqu ‘en décembre 2009.

-         pouvoir récupérer la statue en Bronze de l’entreprise de Fonderie.

-         l’installation  sur un socle de 1m50 de haut, au milieu du rond-point.

 

 Avec votre aide, nous allons tous réussir l’opération avant la fin de l’année 2009

Merci à vous de votre contribution dans le cadre du projet d'édification de la statue commémorative.
Toutes les aides sont les bienvenues car votre bon coeur et votre participation  sont les plus précieux pour notre projet commun. Une attestation vous sera délivrée à réception des fonds.

Chèque à l'ordre de Association BussySaigon - Le rêve de la mère.
Adresse : Mairie de Bussy Saint Georges
Place de la Mairie
77 600 Bussy Saint Georges.

 

 

LETTRE DE SOUTIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES BERNARD KOUCHNER DU 11 JUIN 2009.

Nous sommes heureux de publier ci-dessous en provenance du Cabinet du Ministre les mots de soutien au projet Statue commémorative du Ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner.

 

Chúng tôi hân hạnh được đăng  những câu ủng hộ  về dự án  Tượng Đài của Bộ Ngoại Giao Pháp do Bộ Trưởng Bernard Kouchner đã giao phó cho Văn Phòng Giám Đốc viết.

 

LIRE LE TEXTE CI-DESSOUS du Chef de Cabinet du Ministre

 

 

Lettre de Monsieur Bachir BAKHTI,  Chef de Cabinet du Ministre des Affaires Etrangères et Européennes à Monsieur Christophe Nguyen, Président de l’Association Bussy SaiGon.

 

« Le Ministre a reçu votre lettre concernant votre projet d’édification d’une statue en souvenir des Boat people, à Bussy Saint-Georges. Votre lettre a retenu tout son intérêt. Il m’a chargé de vous répondre.

                 La fuite de centaines de milliers de Vietnamiens sur des bateaux surchargés et la disparition d’un grand nombre de ces migrants ont prolongé la tragédie de la guerre et marqué les mémoires. Par ailleurs, les liens très forts qui unissent les peuples vietnamien et français reposent en partie sur l’existence d’une importante communauté vietnamienne installée en France dont certains de ses membres ont quitté leur pays d’origine sur ces embarcations.

                Je vous remercie donc d’avoir porté votre projet à l’attention du Ministre et vous prie, Monsieur, d’agréer les assurances de ma haute considération. »

 

                                  Fait à Paris le 11 juin 2009.

 

                                  Signé : Monsieur Bachir BAKHTI

                                              Chef du Cabinet du Ministre.

  Après 2 mois de travail, le sculpteur Vũ đình Lâm a terminé la construction de la statue haute de 2m50. Nous remercions les donateurs qui ont permis de financer la fabrication de cette oeuvre artistique.

 

SaiGon Tivi-       


 

    La statue commémorative de la communauté vietnamienne sera édifiée dans la commune de Bussy Saint Georges ( 77 Seine-et-Marne) à 30 km à l'est de Paris et à 10 km de Disneyland Paris.Un rond-point bien situé au mileu des groupes scolaires  nous est dédié par la Mairie et le maire H.Rondeau  et qui portera le nom Sàigòn pour "Le Rêve de la Mère ".

 

La statue “ Le Rêve de la Mère ”  ou en vietnamien  “ Niềm Ước Mơ của Mẹ ”  symbolise:

- Hommage à la France, Terre d'asile et Pays des Droits de l'Homme.

- Hommage à nos parents Boat-People, par leur sacrifice, ont réussi à donner aux générations suivantes un avenir meilleur dans la liberté.

- La preuve d'intégration dans la vie active de la France.

- Rappel aux jeunes nés en France de ne pas oublier la culture et  leur origine vietnamienne.

Cette statue sera réalisée par un sculpteur connu, monsieur VU DINH Lâm en l'honneur des vietnamiens  et pour la communauté.                                 .

 

Sự thành công của dự kiện đúc bức tượng tưởng niệm tại Bussy Saint Georges tùy thuộc vào sự huy động và giúp đỡ hảo tâm của quý vị.

Tượng Đài sẽ do nhà điêu khắc Vũ Đinh Lâm thực hiện.

 

Bức tượng “ Le Rêve de la Mère ”  hay “ Niềm Ước Mơ của Mẹ ”  là sở hữu của Cộng Đồng Việt Nam.Chúng tôi thành khẩn xin quý vị hãy tự hào và liên kết chặt chẽ để giúp chúng tôi đi đến thành công cuối cùng.

 

NGUYEN Christophe. 

 

05/05/09.

Une lectrice , Mme ANNA O.R.,  m'a beaucoup touché en évoquant le DEVOIR DE MEMOIRE que nous devons garder en bâtissant ce projet de Statue commémorative pour ne pas oublier les drames des Boat People mais aussi ne pas oublier l'accueil des Pays qui nous ont offert leur terre d'asile et enfin pour que les jeunes générations n'oublient pas leur pays d'origine.

Je rends hommage ici à Monsieur le Ministre actuel des Affaires Etrangères BERNARD KOUCHNER, à l'époque, en avril 1979, président de Médecins du Monde, avec son bateau Ile de Lumière était venu secourir les boat-people notamment dans la région de l'île Poulo Bidong (Malaisie).

Le peuple vietnamien vous est reconnaissant, Monsieur le Ministre!

 

signé : Christophe Nguyen.

Mr Bernard KOUCHNER et Christophe NGUYEN au palais de la Mutualité  à Paris en 1982 lors d'une soirée d'actions humanitaires et hommage à Médecins du Monde.

cache 1130227012

« Le Rêve de la Mère » : une œuvre d’une grande profondeur.

    En cette période de Toussaint où la tradition chrétienne encourage le recueillement auprès de nos défunts et le partage des peines, je souhaitais revenir sur certains débats vifs dans la communauté vietnamienne dont moi-même et la maire-adjointe Kim Ngouansavanh avons été témoins.

Les derniers constatés ont été relancés lors de discussions sur le magnifique projet de statue « Le Rêve de la Mère » (« Niềm Ước Mơ của Mẹ » en viêtnamien).

Sur le plan artistique, elle est le résultat admirable d’un artiste de talent, monsieur VU DINH Lâm, à la recherche d’une image forte et symbolique. Son créateur exprime fort bien cette « Impression » visée en faisant appel aux sentiments de chacun face à « la Loyauté de notre Mère et au Mérite de notre Père ». La force du geste exprimé par cette œuvre est profonde : « une force au faîte de sa puissance ou de la puissance de l’Esprit et du Corps de la Mère » qui porte l’Enfant vers le haut, au plus haut et le plus loin possible.
L’enfant, indépendant et différent de la Mère, est envoyé au loin. Mais, tourné vers la Mère, il n’oublie pas son origine ni le lien qui les relie en gardant ouvert ses bras vers la Mère.
Cette œuvre est d’une grande profondeur et son message universel ne peut que rassembler autour d’elle l’adhésion de tous. J’ai été touché de l'accord unanime de l’ensemble Conseil Municipal de la Ville, majorité municipale et opposition pour l’autorisation de l'édification de cette statue.

Pour la communauté viêtnamienne, à l’origine du projet, elle représente un témoignage plus « personnel ». M. Christophe Nguyen Trinh Nghia (président de l'Association Bussy SaiGon) le formule très bien : un « hommage à la France, terre d'asile et pays des Droits de l'Homme », « hommage à nos parents, qui, par leur sacrifice, ont réussi à donner aux générations suivantes un avenir meilleur dans la liberté », une « preuve d'intégration dans la vie active de la France » et un « rappel aux jeunes nés en France de ne pas oublier la culture et leur origine vietnamienne ».
Il est fascinant de savoir que la langue vietnamienne utilise le même mot pour exprimer la Mère et le pays natal, la mère patrie.

C’est pourquoi je ne comprendrais pas que l’on ancre, dans cette communauté vietnamienne à l’origine d’un si beau projet, et dans cette ville que j’aime, des hostilités entre partisans politisés, de quelque bord qu’il soit. En s’installant en France, tous sont devenus citoyens français, dans un pays qui assure un refuge paisible pour de très nombreuses personnes issues de cultures très diverses. La France est un lieu de paix dont nous sommes fiers et qu’il nous faut préserver.

Nous respectons les convictions de chacun, mais chacun doit respecter celles de l’autre. En choisissant une opposition agressive envers le pays d’origine, tout en souhaitant s’approprier cette sculpture, ne serait-ce pas nier le si généreux message porté par le créateur et son œuvre ?

Oui, il faut rappeler à la toute jeune génération de Vietnamiens, qui est née et a grandi hors de sa terre d’origine, son devoir de compréhension du lien « maternel » avec celle-ci, les efforts d’intégration et recherche de reconnaissance de leurs parents au sein de la société française, et enfin faire partager ces sentiments profonds avec la terre d’accueil.

Je tiens également à rappeler que les drapeaux exprimant tel ou tel bord politique ne sauraient avoir leur place aux côtés de cette statue. Un seul et même drapeau national français pourrait donc nous rassembler.

La neutralité de la ville et de ses représentants est et restera le principe sur ce sujet, et ce quelles que soient les tentatives pour la compromettre.

Je ne nie pas les douleurs du passé dont ont hérité certaines familles, mais en les accueillant, la France les encourage à ne garder que le meilleur et à construire un avenir commun. C’est ce que nous avons fait à Bussy Saint-Georges, et cela doit le rester.

Jean-Claude Lamagnère

 

 

commentaires

Haut de page