Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un mystère de l'acupuncture expliqué par la science

par Les hirondelles 4 Juin 2010, 11:11 Asie

20

Des neuroscientifiques américains ont montré qu'un mécanisme physiologique bien connu permettait d'expliquer les bienfaits de cette science orientale sur certaines douleurs locales.

 
L'acupuncture a beau être une science orientale vieille de plus de 4000 ans, ses mécanismes restent largement méconnus. C'est tout un pan de la médecine chinoise qui est d'ailleurs souvent méprisé par les scientifiques occidentaux. Une étude américaine menée par Maiken Nedergaard, neuroscientifique à l'université de Rochester à New York, va peut-être permettre de changer un peu cet état de fait. Dans ce papier publié en ligne dimanche dans Nature Neuroscience, la chercheuse lève le voile sur un processus physiologique permettant d'expliquer comment l'acupuncture permet de soulager les souris d'une douleur localisée. Ces résultats établissent un pont intéressant entre médecines orientale et occidentale.

Les séances d'acupuncture menées par Maiken Nedergaard ont duré une demi-heure pour chaque animal. A chaque fois, elle a enfoncé une aiguille dans un point bien identifié situé dans la patte douloureuse d'un cobaye et a tourné l'aiguille, selon une méthode traditionnelle, toutes les cinq minutes. Elle a alors prélevé un peu du liquide qu'elle trouvait dans la zone piquée, et a mesuré la teneur en adénosine, un anti-douleur naturel sécrété par certaines cellules. A la fin de la séance, celui-ci était 24 fois plus élevé qu'au début. Par ailleurs, les chercheurs ont constaté que cela coïncidait bien avec une diminution importante de la souffrance pour deux tiers des souris traitées.

 

L'acupuncture traditionnelle peut être améliorée

     Afin d'assurer que c'était bien ce mécanisme qui expliquait la réussite des séances d'acupuncture, son équipe a mené la même expérience sur des souris génétiquement incapables d'utiliser l'adénosine (elles n'ont pas le gène qui permet de synthétiser les récepteurs indispensables à l'action antalgique de la molécule). Les séances d'acupuncture n'ont alors eu aucun effet sur elles. En injectant de l'adénosine directement dans la patte de la souris, la chercheuse a d'ailleurs obtenu des résultats sensiblement similaires à ceux observés après traitement par acupuncture.

    Pour finir, les scientifiques ont utilisé un médicament contre la leucémie, la deoxycoformycine, connue pour ralentir la disparition de l'adénosine dans les cellules musculaires. Les bienfaits des séances d'acupuncture ont ainsi été prolongés trois fois plus longtemps. Maiken Nedergaard a donc bien montré qu'il était possible, dans le principe, d'améliorer l'acupuncture en l'assistant par la médecine occidentale. Elle aura aussi démontré par la même occasion qu'il était réducteur d'invoquer constamment l'effet placebo, comme le font les sceptiques, pour expliquer certaines réussites de l'acupuncture.

 

Quand l'acupuncture pointe son nez !

 
AcupunctureAllergies, aides à l'arrêt du tabac, migraines, stress, nausées, douleurs et même cystites... l'acupuncture semble obtenir des résultats face à certains problèmes médicaux. Quels sont les véritables effets de cette technique ? Peut-on l'utiliser pendant la grossesse, durant laquelle nombreux médicaments sont interdits ? Toutes les réponses pour être bien aiguillé.

 
L'acupuncture 
   Héritée d'une tradition millénaire, l'acupuncture repose sur le concept de flux d'énergie. Selon les médecins chinois, la bonne circulation du Qi assure santé et équilibre. Parmi les médecines alternatives, cette technique séduit de plus en plus d'adeptes. Découvrez toutes les réponses à vos questions dans ce dossier qui ne manque pas de piquant.

   L’acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise, basée sur l’implantation et la manipulation de fines aiguilles en divers points du corps à des fins thérapeutiques.

L'acupuncture traditionnelle est un art thérapeutique qui élabore son raisonnement diagnostique et thérapeutique sur une vision énergétique taoïste de l'homme et de l'univers : l'homme, microcosme, organisé à l'image du macrocosme universel, s'en trouve donc soumis aux mêmes règles, qui devront inspirer son mode de vie, et serviront de trame à l'élaboration de l'acte médical.

L'efficacité de l'acupuncture n'est pas prouvée scientifiquement et fait débat.

 

     

  Risques ?

    L'acupuncture est une technique délicate et toute mauvaise pratique, comme pour toute intervention médicale ou paramédicale, peut avoir des effets nocifs. C'est le cas par exemple si les aiguilles ne sont pas stériles, inadaptées ou appliquées dans des zones sensibles. Certains praticiens ne recourant pas à la stérilisation (ou utilisant des stérilisations « alternatives ») peuvent transmettre des infections entre les patients, de la même façon qu'avec des aiguilles de seringues si elles étaient utilisées plusieurs fois. En Occident, pour prévenir ce risque on utilise en général des lots d'aiguilles à usage unique. Au Québec, tous les acupuncteurs sont soumis à une réglementation les obligeant à n'utiliser que des aiguilles à usage unique, ce qui réduit à un taux presque nul tout risque d'infection. Les normes ne sont pas les mêmes dans tous les endroits du globe.

 

    En Europe les directives 93/42/CEE et s. imposent l'usage unique d'aiguilles stérilisées. En France le Code de la Santé Publique renforce cette obligation pour les médecins.

   

  Le piquant de la médecine chinoise

L'acupuncture est une des disciplines clés de la médecine chinoise. Basée sur la notion d'énergie positive Yang et négative Yin et l'existence de zones cutanées privilégiées, cette pratique reste encore mystérieuse. Découvrez les principes de cette discipline millénaire.


Diplômes et formations

   En France, il existe 2 diplôme interuniversitaire (DIU) d'acupuncture, destinés aux médecins (DIU d'acupuncture générale) et aux sages-femmes (DIU d'acupuncture obstétricale), tous deux d'une durée de trois ans. De plus, une capacité en acupuncture a été officiellement créée en 2008.

   Le DIU d'acupuncture générale est enseigné au sein de sept facultés de médecine : Aix-Marseille 2, Montpellier 1, Nantes, Paris XIII, Bordeaux 2, Lyon 1, Strasbourg I ; celui d'acupuncture obstétricale l'est au sein de quatre universités de médecine : Paris XIII, Strasbourg 1, Montpellier 1 et Rouen.

   Il faut également mentionner les nouveaux diplômes universitaires de médecine chinoise de la Faculté de médecine de Montpellier qui permettent plusieurs parcours, dont l'acupuncture. La particularité de ces diplômes d'université de troisième cycle est qu'ils sont non seulement ouverts aux professions médicales et paramédicales mais également à un public plus élargi de chercheurs, étudiants et professionnels concernés par ces matières.

 

Acupression, l'acupuncture sans aiguille
   L’acupression est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise, à l'instar de l'acupuncture. Elle est souvent surnommée « acupuncture sans aiguille ». On utilise la pression du doigt, du coude, du pied, etc. selon l'effet désiré sur le point d'acupuncture. Cette pratique est très répandue en
Asie. C'est une médecine officielle au Japon, par exemple.

 

L'acupuncture au laser

   Utilisé moins couramment dans la pratique de l'acupuncture, le laser permet de stimuler un point d'acupuncture par la chaleur chez des personnes très jeunes ou sensibles. Ce procédé possède plusieurs avantages : il est peu coûteux, totalement indolore et ne laisse aucune marque. Les effets provoqués sont sensiblement les mêmes que ceux attendus par l'acupuncture traditionnelle (soulagement de la douleur, résorption d'une inflammation, accélération du processus de régénération des tissus etc.).


Autres techniques

La moxibustion est une méthode qui utilise le plus souvent pour chauffer les points un cigare d'armoise (à cause de sa lente combustion) appelé moxa. On peut produire les mêmes effets grâce à un système de ventouses et de massages.

(Wikipédia)

Fichier:Accupuncture and moxing.jpg

 

L'acupuncture : une arme anti-stress
Réapprivoisez le sommeil avec les médecines douces

Migraine et acupuncture
L'acupressure soulage le mal de dos Acupuncture et impuissance

Petites aiguilles et maux de grossesse Cystite et acupuncture

Les méthodespour s'arrêter de fumer Sevrage : l'acupuncture ne fait pas un tabac

 

 


- These bloopers are hilarious

commentaires

Haut de page