Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Américain et sa nouvelle vie au Vietnam

par Les hirondelles 26 Mai 2010, 12:35 VIETNAM

02-10Cs20BL
 
L'histoire d'un Américain qui s'établit dans la campagne profonde de la province de Quang Nam, Vietnam du Sud, et son désir d’«être enterré dans ce pays après sa mort», a étonné beaucoup de gens. Bùi Quang Minh, président du Comité populaire communal de Tam Lanh, district de Phu Ninh, province de Quang Nam, a déclaré : "Robert Podunavac vit ici depuis quatre ans. C'est un homme bon. Outre la plantation d'arbres forestiers et l'élevage de la volaille, il prend activement part aux activités caritatives locales..."
 

Avec l'aide d'un guide local, j'ai rendu visite à Robert dans sa maison où il vit avec sa femme.

Agé de 72 ans, Robert a travaillé pour une société spécialisée dans la production de cartes littorales. Son travail lui a permis de parcourir de nombreux pays pendant plus de 40 ans. A sa retraite, il a décidé de s'installer au Vietnam. «Ici, les gens sont sympathiques et la région a un climat clément et sain », a-t-il confié.


Robert et son épouse élèvent de nombreuses volailles.


 

Avant de décider de vivre au Vietnam, Robert a rencontré une enseignante à Hô Chi Minh-Ville, Lu Hà Thy Nhon. Elle a quitté son village natal de Tam Lanh pour se rendre à Hô Chi Minh-Ville, où elle a gagné sa vie en travaillant comme professeur de vietnamien pour des Américains. Robert et Nhon se sont mariés. Ces quatre dernières années, le couple est retourné vivre dans la commune de Tam Lanh. Robert est apprécié par ses voisins parce qu'il est bienveillant, amical, s’est adapté rapidement à la vie locale et a un bon sens de l'humour.

Robert est le cadet d'une famille de 3 enfants, mais ses deux frère et soeur sont décédés. Robert veut être enterré au Vietnam. Il a même demande à sa femme de préparer sa tombe...

«J'ai voyagé dans de nombreux pays et rencontré de nombreuses personnes. Mais c`est le Vietnam et son peuple qui m'a le plus impressionné et procuré les émotions les plus profondes. La terre de Tam Lanh est paisible et son environnement sain. J'aime ma vie ici», Robert élève des volailles d'une race locale et les nourrit de maïs et de riz. "Les poulets nourris avec de la farine ne sont pas aussi bons que ceux nourris avec du maïs et du paddy». Il les vend au marché local et les revenus tirés de cette source sont réinvestis dans la plantation d'arbres forestiers ou les activités en faveur des personnes pauvres. Les arbres de son bois de 3 ha seront prochainement coupés. Il a prévu de réserver au moins un tiers du revenu provenant de cette coupe pour l'amélioration de l'école primaire locale.

Avant de nous dire adieu, Robert nous a montré une fosse et confié en souriant : «Je vais reposer ici, à jamais.»

 

 Vu Công Diên  - Photos: Vu Công Diên & Archives

 

commentaires

Haut de page